Actualisé 24.10.2014 à 13:19

Syrie

Ils prénomment leur bébé Obama par gratitude

Un couple de Kurdes ayant fui la ville de Kobané pour se réfugier en Turquie, a rendu un hommage personnel à l'aide militaire apportée par Washington.

«Nous l'avons appelé Mohammed Obama Muslim», a indiqué à l'AFP Mahmut Beko, le père de l'enfant qui est né en Turquie. «J'ai choisi ce nom de tout mon coeur et je ne le changerai jamais», a renchéri sa mère, Sultan Muslim, qui vit avec ses sept enfants dans un camp de tentes dressé autour de la ville frontalière turque de Suruç.

«Il (le président américain) nous a envoyé des avions, du ravitaillement. Grâce à cette aide, nous allons pouvoir nous débarrasser de toute cette cruauté et retourner dans nos maisons», a poursuivi cette femme de 35 ans réfugiée depuis un mois sur le sol turc.

Depuis quelques semaines, la coalition internationale antijihadiste dirigée par les Etats-Unis a multiplié les frappes aériennes contre les positions du groupe Etat islamique (EI), qui assiège Kobané (Aïn al-Arab en langue arabe).

Ces opérations ont permis aux défenseurs de la troisième ville kurde de Syrie d'enrayer l'offensive des jihadistes, dont plus de 500 hommes ont été tués, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'armée de l'air américaine a également largué lundi, pour la première fois, des armes, des munitions et du matériel médical aux forces des Unités de protection du peuple (YPG), la milice armée du principal parti kurde de Syrie.

Le nom du président américain est fréquemment acclamé par les réfugiés kurdes qui observent, depuis la frontière turque, le déroulement de la bataille de Kobané.

«Le monde entier devrait aider les Kurdes à Kobané, comme les Américains», a déclaré l'un d'eux, Selami Altay, installé sur une colline qui domine sa ville.

fo-pa/tbm (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!