Nicaragua: Ils réclament le départ d'Ortega depuis Genève

Actualisé

NicaraguaIls réclament le départ d'Ortega depuis Genève

Le mouvement de contestation actuellement en cours au Nicaragua contre le président s'est étendu à Genève samedi.

Onu

Onu

Leser-Reporter/Andresyangie

Des Nicaraguayens de Suisse s'associent à la contestation contre Daniel Ortega et contre la répression des manifestations dans leur pays. Plusieurs dizaines d'entre eux se sont rassemblés samedi sur la Place des Nations à Genève pour demander le départ du président.

«Ortega dehors» ou encore «Oui à la démocratie, non à la dictature», affichaient des banderoles dont une traitait le président d'«assassin». L'une des organisatrices a relevé «l'extrême urgence» de la situation.

Réforme des retraites

La contestation, lancée la semaine dernière par les étudiants contre une réforme des retraites, s'est transformée en mobilisation générale contre l'ancien guérillero. Les violences qui ont accompagné ces rassemblements ont fait plus de 40 victimes.

Les manifestants à Genève ont dénoncé «des actes de barbarie», des violations de la Constitution et des droits de l'homme. Ils ciblent les assassinats, les arrestations arbitraires ou encore le vol de nourriture, d'eau et de médicaments apportés par des centaines de personnes qui résistaient à l'assaut de la police. Ils déplorent l'utilisation de balles réelles, l'état de siège de sites, des violences sexuelles, des destructions et des coupures d'électricité.

Nicaragua: manif meurtrière contre la réforme des retraites

Les manifestants dénonçaient, à travers de violentes émeutes jeudi et vendredi, une réforme des retraites. Le gouvernement se dit ouvert au dialogue.

Outre la démission du président, ils demandent un authentique dialogue avec la société civile, les garanties des libertés fondamentales, le retour des victimes de disparitions forcées ou encore le retrait des forces armées. Ils souhaitent également l'absence de représailles ou la libération des détenus politiques. (nxp/ats)

Manifestations au Nicaragua

Les Nicaraguayens organisent une marche et une veillée dans la capitale Managua pour rendre hommage au journaliste Angel Gahona abattu pendant les récentes manifestations qui ont secoué le pays.

(NewsXpress)

Ton opinion