Bavois (VD): Ils retapent la maison d'une famille démunie
Actualisé

Bavois (VD)Ils retapent la maison d'une famille démunie

Une association a été touchée par les conditions dans lesquelles vit une fratrie de six enfants depuis la mort du papa. Elle a décidé d'agir.

par
Francesco Brienza

«C'est un gros soulagement, moi qui croyais que la solidarité n'existait plus!» Corinne Lutz a encore de la peine à y croire. Dans un mois, sa vieille maison se transformera en un vaste chantier. L'association Porte-Bonheur, dont le but est de venir en aide aux orphelins, va la retaper entièrement pendant deux mois. Et gratuitement, un peu comme dans l'émission de télé «Les maçons du coeur». «Avec les enfants, nous avons eu une année difficile après la mort de leur papa, soupire-t-elle. Ce que fait Dédé, c'est plus que de l'aide, c'est un don du ciel.»

Dédé, c'est André Marty, l'homme à l'origine de ce projet un peu fou. «Quand j'ai vu les conditions dans lesquelles vivent ces six frères et soeurs, j'ai compris que l'on devait faire quelque chose», se souvient-t-il. Dans la maison familiale, le chauffage se fait encore au bois. Les câbles électriques sont couverts de fils de nylon. La baignoire? Inutilisable. Et la cuisine date des années 1930. «Mais ils l'aiment cette maison, c'est la leur! Ils ne se sont jamais plaints, mais on voudrait la rendre digne d'un foyer de 2013.»

Pour y parvenir, l'association a besoin d'un maximum de bras. André Marty lance donc un appel à la générosité. «Pour le moment, ça marche bien», sourit-il. Pendant les travaux, les Lutz seront hébergés chez une bonne âme de la région émue par leur histoire. «Toute cette générosité est belle à voir, ça donne de l'espoir», conclut la maman, la voix tremblante.

Plus d'informations sur le site de l'association Porte-Bonheur.

Ton opinion