Coronavirus en Suisse: Ils retravaillent, mais touchent toujours l’aide corona
Publié

Coronavirus en SuisseIls retravaillent, mais touchent toujours l’aide corona

Depuis mars, certains indépendants touchés indirectement par les mesures de lutte contre le coronavirus ont droit à une aide financière. Or, ils continuent à l’encaisser même s’ils bossent à nouveau comme avant ou presque.

par
jbm
1 / 1
Sont concernés des coiffeurs, des chauffeurs de taxi et d’autres patrons de petits commerces indépendants.

Sont concernés des coiffeurs, des chauffeurs de taxi et d’autres patrons de petits commerces indépendants.

dr

Les coiffeurs sont autorisés à couper à nouveau les cheveux depuis quatre mois. Bien qu'ils doivent porter un masque au travail, les salons ont retrouvé leur clientèle. Les chauffeurs de taxi et les petits commerçants travaillent également à 100%.

Or, certains de ces travailleurs indépendants bénéficient de l'aide corona, bien qu'ils aient repris le travail en plein depuis longtemps, constate vendredi «Blick». Ces personnes touchent jusqu’à 196 francs par jour, depuis le déclin de leur activité, soit au plus tôt depuis le 17 mars. Cette mesure a été prolongée, le 1er juillet, jusqu’à la mi-septembre. Ils bénéficient ainsi de la mise en place d’un filet de sécurité pour éviter qu’ils ne s'appauvrissent massivement.

Très peu de renoncements

Selon les recherches du quotidien alémanique, ils seraient à peine 4% à s’être annoncés pour ne plus toucher cette aide dont le montant global alloué en Suisse s’élève à 1 milliard de francs. Rien qu’à Zurich, 31’000 personnes se sont annoncées pour toucher ces aides, mais 1200 seulement ont fait savoir que, comme elles retravaillaient à plein temps, elles y renonçaient. Dans les cantons de Lucerne et de Saint-Gall, la proportion de renonciations est de respectivement 2 et 7% tandis qu’à Berne, un tiers des bénéficiaires y a renoncé.

«Très peu d'indépendants s’annoncent pour renoncer à leur droit à l'indemnité corona», confirme Andreas Dummermuth , président de la Conférence des caisses cantonales de compensation. Ces fonds proviennent en effet de la caisse de compensation AVS.

Les PME ont reçu 16,8 milliards de crédits Covid, 48 abus signalés

Un cinquième des PME suisses ont contracté des crédits Covid-19 garantis par la Confédération pour assurer leurs liquidités. Au total, 16,8 milliards de francs ont été versés. Dans 845 cas, des vérifications ont été effectuées sur des soupçons d'abus. A lire ici.

Appel à la responsabilité

Le conseiller national Andri Silberschmidt (PLR/ZH), accuse les autorités de dilapider l'argent des impôts. «Les autorités auraient dû renoncer à ces aides dès la fin du semi-confinement» lance-t-il. Il accuse les autorités de dilapider l’argent qui devrait aller aux personnes qui en ont un réel besoin.

La Confédération est consciente que le système peut faire l'objet d'abus. «Cela ne fonctionne certainement pas parfaitement, admet Harald Sohns de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Mais il est tout simplement impossible d'examiner chaque cas individuellement.» Il compte sur les indépendants pour qu’ils prennent leurs responsabilité et se comportent dans un esprit de solidarité.

Ton opinion

374 commentaires