Ils se mutilent pour protester
Actualisé

Ils se mutilent pour protester

Plusieurs détenus se sont mutilés en se coupant les veines dans un centre de détention provisoire de Kharkiv (est de l'Ukraine) pour protester contre leurs conditions d'emprisonnement «insatisfaisantes».

Ils protestaient notamment contre un régime de sécurité renforcé mardi à l'occasion du 61e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie.

Ton opinion