06.07.2020 à 10:42

Suisse-Kosovo

Ils s’échangent des tuyaux pour éviter la quarantaine

Dès ce lundi, toute personne rentrant en Suisse depuis le Kosovo doit passer dix jours en quarantaine. Sur Facebook, certaines personnes essaient de trouver un moyen de s’y soustraire.

de
bz/ofu
Keystone

Les voyageurs qui partent en vacances au Kosovo devront se mettre en quarantaine dix jours à leur retour. Ce pays figure sur la liste d'une trentaine de zones jugées à risques d'infection au Covid-19 publiée jeudi dernier.

Or visiblement, certains vacanciers se creusent d’ores et déjà la tête pour savoir comment se soustraire à cette mesure visant à endiguer la propagation du coronavirus. Selon des recherches de «20 Minuten», plusieurs personnes s’échangent leurs «bonnes idées» sur le Net, notamment sur Facebook.

«Contre toute forme d’abus»

Certains envisagent ainsi de rentrer en Suisse en passant par un tiers pays. «Si mon vol passe par Friedrichshafen (All), vous pensez qu’ils découvriront que j’ai été au Kosovo», s’interroge ainsi une internaute. Une personne lui répond: «Rentre en prenant un vol depuis l’Albanie! #fuckthsystem» D’autres envisagent de se rendre du Kosovo en Albanie via la route. «J’ai pu aller d’Albanie au Kosovo avec ma carte d’identité sans tampon à la douane. Ça irait aussi dans l’autre sens», se demande un ressortissant kosovar. Un compatriote lui répond: «Tu n’as qu’à te procurer une facture d’un hôtel en Albanie et c’est bon.»

Pas tout le monde cautionne cette manière de vouloir éviter la quarantaine. «Ce n’est pas très responsable comme comportement. Ces règles n’ont pas été édictées pour rien», écrit un internaute. L’ambassade kosovare en Suisse condamne elle aussi cette manière de faire: «Nous sommes bien évidemment contre toute forme d’abus. Tout le monde doit respecter les règles», affirme le vice-ambassadeur Islam Spahiu.

10’000 francs d’amende

Selon Christian Kräuchi, en charge de la communication du canton de Berne, c’est aux autorités fédérales, comme l’administration des douanes ou le corps de gardes-frontières de s’assurer que les voyageurs venant du Kosovo ne fassent pas de fausses déclarations. Il rappelle que les personnes qui ne se mettront volontairement pas en quarantaine s'exposeront à une amende pouvant aller jusqu'à 10'000 francs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!