Masques rappelés par la Confédération: «Ils sentaient comme une salle de bain moisie»
Publié

Masques rappelés par la Confédération«Ils sentaient comme une salle de bain moisie»

La Confédération rappelle des masques achetés en 2007 parce que des analyses ont révélé des traces de champignons. Un employé de l’hôpital de Thoune (BE), qui a dû porter ces protections pendant de nombreuses heures, témoigne.

par
Thomas Mathis/jbm/ofu
Au début de la crise du Covid-19, les masques ont été remis gratuitement à diverses institutions et aux cantons, principalement dans le domaine de la santé.

Au début de la crise du Covid-19, les masques ont été remis gratuitement à diverses institutions et aux cantons, principalement dans le domaine de la santé.

Keystone

La Confédération a rappelé par mesure de précaution des masques achetés en 2007 qui ont été fournis à des institutions et aux cantons. Des analyses ont montré des traces de champignons (Aspergillus fumigatus). Ils seront remplacés gratuitement, a indiqué jeudi l'armée. Les protections contaminées proviennent d'un ancien stock de 13,5 millions de pièces que la Confédération avait acquis dans le cadre de sa préparation à la pandémie. Comme il est impossible de tester l'ensemble des masques, tout le lot sera détruit.

Un lecteur travaillant aux urgences de l’hôpital de Thoune (BE) dit avoir dû porter les masques en question. «Ils sentaient comme une salle de bain moisie», se rappelle-t-il. Lui et ses collègues ont malgré tout dû les porter pendant de nombreuses heures. «Plusieurs collaborateurs se sont plaints auprès de nos supérieurs. Mais ils nous ont dit qu’ils n’avaient pas d’autres masques et qu’on devait mettre ceux-là.»

Contacté, l’hôpital de Thoune confirme avoir reçu un total de 20’000 masques de la Confédération. «Le personnel nous a dit qu’ils ne sentaient pas bon. Nous les avons alors immédiatement retirés de nos stocks», assure la porte-parole Marie-Anne Perrot.

La présence d'une contamination microbiologique a été détectée par le laboratoire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) sur un échantillon. Aucune contamination de ce type n'a été détectée lors des tests précédents. Les lots qui ont été fournis aux commerces ne sont pas concernés.

Les gestes à adopter pour que le masque soit efficace

Avec ou sans masque, quelle différence?

Ton opinion

58 commentaires