Ils sévissent au crépuscule
Actualisé

Ils sévissent au crépuscule

Neuchâtel. Quarante cambriolages ou tentatives d'effraction ont été constatés dans des villages du bas du canton et dans le Val-de-Ruz en un mois par la police.

La région subit comme d'autres cantons les agissements de cambrioleurs dits «du crépuscule». Ils profitent de l'obscurité et de l'absence des habitants pour s'introduire dans les appartements et les maisons. En un éclair, ils s'emparent de l'argent ou des bijoux qu'ils peuvent trouver. La police conseille aux habitants, même absents, de laisser une lumière allumée à la tombée de la nuit. Bien évidemment, elle préconise aussi de bien fermer et vérouiller portes et fenêtres.

nlu

Ton opinion