Actualisé 17.03.2016 à 18:46

Etats-UnisIls sont six millions à boire de l'eau impure

Des millions d'Américains boivent ou vivent avec de l'eau contaminée au plomb, rapporte le quotidien «USA Today» jeudi.

Cette enquête paraît après un scandale d'eau contaminée au plomb à Flint.

Cette enquête paraît après un scandale d'eau contaminée au plomb à Flint.

photo: Keystone

Le journal a découvert que 2000 réseaux de distribution d'eau aux Etats-Unis présentaient un taux de plomb supérieur aux recommandations.

Sur ce nombre, 350 réseaux desservent des écoles ou des crèches et 180 ont omis d'en avertir les consommateurs. De l'eau prélevée dans une école élémentaire du Maine (nord) a ainsi présenté un taux de plomb 42 fois plus élevé que la limite recommandée par l'agence américaine de l'Environnement (EPA). Dans une école maternelle de Pennsylvanie, ce taux était 14 fois plus élevé que la norme de l'EPA.

Responsables mis en difficulté

Cette enquête paraît après un scandale d'eau contaminée au plomb à Flint, dans le Michigan (nord). Des milliers d'enfants de Flint ont été exposés à cette eau empoisonnée après la décision des services du gouverneur Rick Snyder d'utiliser pour leur réseau de distribution la rivière locale, pourtant acide et polluée.

Sommés de s'expliquer jeudi sur ce scandale, le gouverneur du Michigan et la directrice de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) sont apparus en grande difficulté devant une commission d'enquête à Washington.

Ignorance relative

Essayant de convaincre que cette catastrophe sanitaire résultait d'un «échec à tous les niveaux», le gouverneur républicain Rick Snyder s'est vu reprocher de tenter de diluer sa responsabilité. «Je m'en veux tous les jours de ne pas avoir posé davantage de questions aux experts», a-t-il tenté de se défendre.

Rick Synder a maintenu n'avoir appris la dangerosité de l'eau que 17 mois après le changement de mode de distribution. Ses collaborateurs les plus directs étaient eux pourtant bien au courant, comme l'ont montré des emails rendus publics.

Refus de démissionner

L'administratrice de l'EPA Gina McCarthy, accusée également d'avoir pendant des mois laissé les enfants de Flint s'empoisonner sans agir, a elle refusé d'envisager de démissionner.

De nombreux habitants de Flint avaient fait le déplacement jusqu'à Washington, sans pouvoir tous entrer dans la salle où s'est déroulée l'audition dans un climat tendu.

Conséquences «effroyables»

«Nous allons avoir une génération complète d'enfants qui vont souffrir de dommages cérébraux, de difficultés d'apprentissage et de beaucoup d'autres conséquences effroyables de l'empoisonnement au plomb que leur a fait subir l'administration du gouverneur Snyder», a lancé le député démocrate du Michigan, Elijah Cummings.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!