Lausanne: Ils sortent les crocs pour défendre leurs toutous
Actualisé

LausanneIls sortent les crocs pour défendre leurs toutous

Mécontents du projet de durcissement de la loi sur les chiens, des propriétaires de toutous ont déposé jeudi quelque 850 lettres de protestation au Grand Conseil vaudois.

par
apn

Les amis des canidés sont mécontents du durcissement de la loi vaudoise sur la police des chiens.

Ils ont déposé jeudi pas moins de 850 lettres au Grand Conseil, à Lausanne, pour que les députés réexaminent ce projet de loi. «Des aberrations sécuritaires vont faire peur à la population. Or 80% des morsures ont lieu dans la sphère privée», notent l'éducatrice ­canine Chantal Cruchet et l'assistante vétérinaire ­Delphine Benetti.

Selon la vétérinaire comportementaliste Colette Pillonel, «Trop de répression tue la prévention». A l'en croire le projet de loi qui impose la laisse courte à tous les chiens et la muselière pour les plus dangereux est «inadéquat et inefficace».

Ton opinion