Genève: Ils tabassaient les fêtards à la sortie des boîtes
Actualisé

GenèveIls tabassaient les fêtards à la sortie des boîtes

Six suspects vont être jugés pour avoir agressé près de vingt personnes en 2013 et 2014. Certaines victimes ont encore des séquelles.

par
mag

En octobre dernier, un trio de Français sort de soirée vers 4h du matin et croise la route d'un autre groupe de jeunes, à Plainpalais (GE). L'un d'eux frappe un des Français à la gorge. Une employée de commerce en frappe un autre avec une bouteille et lui arrache les cheveux. Le troisième reçoit des coups de bouteille de whisky dans le ventre, sur le visage et sur les bras. Il passera des semaines à l'hôpital.

Trois détenus et trois autres prévenus devront être jugés cette année pour ces actes, révèle la «Tribune de Genève». Tous ont entre 19 et 24 ans. Parmi eux, une jeune femme et un moniteur socioculturel.

L'agression des trois Français n'est pas leur seul crime. La prévenue avait insulté une passante un peu plus tôt dans la nuit vers Bel-Air, l'avait fait tomber et l'avait frappée à coups de pied et de sac à main. Pendant ce temps, l'un de ces acolytes mettait un coup de poing au visage de l'ami de la passante et lui cassait le nez. Quelques semaines plus tard, deux des prévenus s'en sont pris à un fêtard aux Pâquis: celui-ci a écopé de multiples fractures au visage et a subi cinq semaines d'hospitalisation. Selon le quotidien genevois, il a aujourd'hui perdu l'odorat, son nez est déformé, il a des plaques de métal dans le visage. Attaques au cutter, vols et autres larcins complètent l'acte d'accusation de ces jeunes délinquants. Pas moins de 17 victimes ont porté plainte contre eux.

Ton opinion