France: Ils tirent sept coups de feu en pleine rue

Actualisé

FranceIls tirent sept coups de feu en pleine rue

Une fusillade a éclaté dimanche soir, suite au braquage d'un fast food de l'agglomération grenobloise. Un policier a répliqué avec son pistolet aux tirs d'un des malfrats.

par
tpi
C'est cette enseigne de la région de Grenoble qui a été braquée dimanche. (Photo: Google)

C'est cette enseigne de la région de Grenoble qui a été braquée dimanche. (Photo: Google)

«Nous avons affaire à des personnes déterminées et organisées. Ces malfaiteurs donnent le sentiment qu'ils ont un besoin immédiat d'argent.» Dans les colonnes du Dauphiné Libéré, la directrice départementale de la Sécurité publique, Brigitte Jullien, annonce la couleur. Car la scène qui s'est produite dimanche soir à Echirolles, dans la périphérie de Grenoble, tient davantage du film d'action, que de la réalité.

Il est peu avant 19 heures, quand quatre hommes encagoulés et lourdement armés font irruption dans un fast food de la région. Ils braquent la vingtaine de personnes qui se trouvent alors dans le restaurant avec leurs fusils et leurs pistolets. En quelques minutes, ils se font remettre le contenu des caisses, avant de prendre la fuite sur deux scooters, laissant leurs victimes complètement terrorisées.

Course-poursuite avec la police

L'alerte peut toutefois être donnée et les policiers prennent rapidement en chasse les braqueurs. S'ensuit alors une course-poursuite dans les rues de la ville, pendant laquelle un premier scooter est arrêté suite à une chute. Un des malfrats, âgé de 19 ans, peut être interpellé directement sur le lieux de l'accident avec une partie du butin, tandis que le second passager du deux-roues réussit à faire faux bond aux forces de l'ordre.

Mais la scène la plus terrifiante survient quand les policiers reviennent sur les talons du second groupe de braqueurs. Se sachant poursuivis, les deux hommes sur leur scooter tentent une manœuvre délicate en escaladant une pente très raide, derrière laquelle ils disparaissent de la vue des policiers.

Personne n'a été blessé par les balles

C'est en arrivant en haut de cette butte que l'un des officiers se rend compte que les suspects ont continué leur route à pieds et se trouvent à une quinzaine de mètres de lui, de l'autre côté d'une avenue passante. C'est à ce moment que l'un des fuyards dégaine son arme de poing et tire en direction du policier. Celui-ci réplique immédiatement. Au total, ce sont sept coups de feu qui seront échangés, sans que personne ne soit touché.

Et malgré l'intervention des forces de l'ordre, les braqueurs ont réussi à prendre la fuite.

Ton opinion