Genève: Ils veulent qu'on bâtisse mieux et plus vert
Publié

GenèveIls veulent qu'on bâtisse mieux et plus vert

Le comité «Sauvegarde Genève», qui se dit hors parti, a annoncé vendredi le lancement d'une pétition, adressée au Conseil municipal de la Ville de Genève.

Le comité souhaite davantage d'espaces verts.

Le comité souhaite davantage d'espaces verts.

Keystone/Valentin Flauraud

Le texte de «Sauvegarde Genève» s'oppose au bétonnage à tout-va et à la densification débridée du territoire. Il réclame aussi la préservation des espaces végétalisés.

Le comité souhaite une discussion démocratique sur le développement du canton du bout du lac et exige des autorités de tenir compte du bien-être des habitants dans leurs réflexions.

Il faut aujourd'hui construire mieux, en donnant une place aux espaces verts, a souligné devant les médias Alain Clerc, membre du comité.

Très en retard

Par rapport à d'autres villes en Suisse et à l'étranger, Genève est très en retard dans ce domaine, a poursuivi Alain Clerc. Le canton est «le contre-exemple d'un développement intelligent».

Le comité «Sauvegarde Genève» déplore également le peu de cas qui est fait par l'Etat des remarques des habitants dans les projets de construction.

Initiative cantonale en vue

La pétition est un premier pas pour tenter «de changer les règles». Le comité espère que des pétitions identiques verront le jour dans d'autres communes. Il envisage ensuite de lancer une initiative cantonale pour inscrire dans la Constitution genevoise un nouveau concept de développement tenant compte des générations futures.

«Nous sommes hors parti politique», a précisé Jean Hertzschuch, cofondateur de «Sauvegarde Genève». L'unique motivation de l'association est de travailler pour le meilleur de Genève. La pétition a déjà récolté 300 signatures en trois jours. «Rien ne changera si la société civile ne se mobilise pas». (ats)

Ton opinion