ERSTFELD (ur): Ils vident un extincteur lors d'une bagarre en train
Actualisé

ERSTFELD (ur)Ils vident un extincteur lors d'une bagarre en train

Deux groupes de jeunes Italiens se sont affrontés lundi dans le Cisalpino Zurich-Milan.

par
Deborah Rast/phm

«Les Italiens, qui s'étaient vraisemblablement rendus à Zurich pour la Street parade, en sont venus aux mains à cause d'un conflit d'opinions», explique le porte-parole de la police cantonale, Gabriel Eller. Ils étaient au total dix-huit, âgés de 18 à 25 ans. Lundi, en fin d'après-midi, les deux groupes ont d'abord employé leurs poings. Ensuite, ils se sont emparés d'un marteau de secours brise-vitre, puis d'un extincteur.

«Cela ne nous était jamais arrivé», déclare Renzo Cicillini, porte-parole de Cisalpino. Au moment le plus fort de la baston, les combattants se sont répandus dans trois wagons. Résultat: 30 000 fr. de dégâts. Plusieurs voyageurs non impliqués dans la bagarre se sont plaints de difficultés respiratoires à cause de la poudre de l'extincteur.

Pour le chef de train, c'en était trop: il a appelé la police et arrêté le convoi à la gare d'Erstfeld (UR). Les policiers ont fait descendre les belligérants sur le quai et les ont contrôlés. Le Cisalpino a pu repartir en direction de Milan. Avec nonante minutes de retard et sans les bagarreurs. Ils ont été placés par la suite dans deux trains différents, direction l'Italie.

Les protagonistes de la bagarre devront faire face à une procédure pénale pour entrave à la circulation publique et dommages à la propriété. De son côté, Cisalpino n'exclut pas de déposer une plainte civile.

Ton opinion