Trois arrestations: Ils voulaient faire un autodafé à Berne

Actualisé

Trois arrestationsIls voulaient faire un autodafé à Berne

Trois fondamentalistes hindous qui projetaient de brûler des bibles et des corans sur la place Fédérale ont été arrêtés.

Tetus Leo Panakal, lors d'une manifestation au Vatican en 2007.

Tetus Leo Panakal, lors d'une manifestation au Vatican en 2007.

L'autodafé de la bible et du coran prévu vendredi soir sur la Place fédérale n'aura pas lieu. La police cantonale bernoise a interpellé jeudi trois personnes, deux Hindous et un Suisse, qui avaient planifié cette action de protestation à Berne.

Les trois hommes ont été placés en détention provisoire, a annoncé vendredi la police cantonale bernoise. Les enquêteurs cherchent à obtenir des éclaircissements sur cette affaire qui a suscité un certain intérêt médiatique.

La police est intervenue après que divers médias ont annoncé cette action de protestation sur la Place fédérale. Les auteurs de ce projet ont été interpellés alors qu'ils étaient venus à Berne pour répondre à une invitation de la presse.

Ils ont été arrêtés sur la Place fédérale et amenés au poste pour un contrôle, a précisé la police. Deux bibles et deux corans ont été saisis. Lors d'un interrogatoire, l'un des individus a admis avoir voulu brûler une bible et un coran. La Place fédérale avait été choisie pour donner plus de retentissement à leur action.

Ces trois «fondamentalistes» estiment que la bible comme le coran sont deux livres saints avec «des connotations pornographiques qui glorifient la violence». Deux d'entre eux ont adhéré à la section valaisanne de l'Association suisse des libre-penseurs avant d'en être récemment exclus en raison de leur projet d'autodafé. (ats)

Ton opinion