Football - France: Imbroglio autour du transfert de Ben Arfa
Actualisé

Football - FranceImbroglio autour du transfert de Ben Arfa

L'homologation du contrat de l'ancien milieu de Newcastle se retrouve au coeur d'un imbroglio. L'ex international français a été engagé lundi dernier pour 18 mois par Nice.

La Fédération française (FFF) a demandé à la FIFA des informations concernant la «réglementation selon laquelle un joueur ne peut pas prendre part à des rencontres officielles avec trois clubs différents au cours d'une même saison», explique Nice dans un communiqué sur son site internet. Ben Arfa, prêté par Newcastle à Hull City lors de la première partie de la saison, a disputé l'été dernier deux rencontres avec les M21 de Newcastle.

«Le retour de l'international français n'est pas encore réglé du fait du point soulevé par notre propre Fédération auprès de la FIFA en dépit d'une réponse sans équivoque de son homologue anglaise», précise le club niçois. Le tournoi des centres de formation de catégorie 1, dans le cadre duquel Ben Arfa a disputé un match, est pourtant considéré comme non officiel par la Fédération anglaise.

Ben Arfa n'avait pas pu être aligné samedi en championnat de France pour le match Nice-Lorient (3-1). Son certificat international de transfert (CIT) n'a pas été délivré dans les délais.

Pas de dérogation pour Anelka pour jouer en Algérie

Les instances du football algérien ont refusé de délivrer une dérogation à Nicolas Anelka.

L'ancien international français souhaitait jouer dans un club d'Alger.

«Les lois relatives aux joueurs étrangers couvrant le droit d'évoluer dans le championnat algérien sont clairs: seuls ceux âgés de moins de 27 ans et internationaux au sein de la sélection de leur pays sont autorisés à signer dans nos clubs», a déclaré lundi le président de la Ligue de football professionnel algérienne, Mahfoud Kerbadj, cité par l'agence l'APS. «Nous n'avons pas l'intention d'ouvrir une brèche dans ce registre», a-t-il insisté.

Anelka (35 ans) s'est entraîné la semaine dernière avec le NAHD, qui a demandé une dérogation afin de pouvoir l'engager pour 18 mois selon le président du club Mahfoud Ouled Zmirli. Après avoir évolué dans plusieurs grands clubs européens (Arsenal, Chelsea, Juventus Turin ou Real Madrid), il avait rejoint en 2014 l'Indian Super League dans le club de Mumbai City FC.

Ton opinion