Actualisé 20.05.2014 à 08:21

Etats-UnisiMessage devant la justice pour des contenus bloqués

Une ex-utilisatrice d'iPhone a lancé une procédure contre Apple, car elle ne recevait plus de SMS sur son nouveau mobile sous Android.

von
man

Apple garde en otage les messages adressés aux ex-utilisateurs de son service de messagerie iMessage passés à la concurrence. C'est ce que déplore Adrienne Moore. Cette Américaine, qui s'est récemment offert un smartphone Samsung sous Android, a déposé une plainte collective au-près de la Cour fédérale de San Jose (Californie). Car, depuis son achat, les SMS envoyés par ses contacts via un iPhone ne lui sont plus délivrés. Ils restent bloqués dans le service iMessage qui ne fonctionne qu'entre appareils tournant sous iOS. Les gens qui remplacent leurs appareils Apple avec des mobiles concurrents «sont pénalisés et ne peuvent plus bénéficier des avantages de leurs abonnements mobiles», accuse la plaignante. Contacté par Bloomberg, Apple n'a pas souhaité commenter les faits.

Normalement, désactiver iMessage dans les paramètres de l'iPhone, de l'iPad ou dans l'application Message sur Mac suffit à régler le problème lorsqu'on passe à un terminal Android, Windows Phone ou tout autre système mobile. Mais ce n'est pas toujours le cas, comme en témoignent de nombreux utilisateurs. En raison d'un bug connu de longue date, iMessage reste parfois associé au numéro de téléphone et à l'e-mail utilisés avec le smartphone. Ce qui peut avoir de fâcheuses conséquences, parmi lesquelles celle dénoncée par la plaignante.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!