Immolation contre le boeuf américain: un décès
Actualisé

Immolation contre le boeuf américain: un décès

Un militant sud-coréen a succombé lundi à ses blessures, deux semaines après avoir tenté de s'immoler par le feu.

L'homme, âgé de 40 ans, voulait ainsi protester contre la décision de Séoul de renouer avec les importations de boeuf américain.

Le militant avait été admis le 25 mai pour de graves brûlures dans un hôpital de Séoul. La victime, brûlée à plus de 80 %, avait participé à une manifestation à Jeonju (240 km au sud de Séoul) pour dénoncer un accord avec Washington scellé en avril et rouvrant le marché sud-coréen au boeuf américain, sous embargo intermittent depuis 2003.

Des dizaines de milliers de manifestants se sont élevés contre la décision de Séoul, accusant le gouvernement et le président conservateur Lee Myung-Bak de faire fi des inquiétudes sanitaires liées aux risques de la maladie de la vache folle (encéphalopathie spongiforme bovine).

Ses détracteurs lui reprochent également d'avoir cédé à la pression de son allié américain qui a fait de la reprise des importations une condition préalable à la ratification d'un accord de libre-échange historique signé avec Séoul en avril 2007.

(ats)

Ton opinion