Affaire DSK: Immunité refusée: DSK sera jugé au civil

Actualisé

Affaire DSKImmunité refusée: DSK sera jugé au civil

Le juge de la Cour suprême du Bronx a rejeté mardi la demande d'immunité que l'ancien patron du FMI avait fait valoir.

Un juge new-yorkais a refusé mardi de classer la plainte au civil déposée contre Dominique Strauss-Kahn par la femme de chambre Nafissatou Diallo qui l'accuse d'agression sexuelle.

«La demande de classement de la plainte par M. Strauss-Kahn est rejetée», écrit dans une décision de 12 pages le juge Douglas McKeon, rejetant la thèse des avocats de DSK selon lesquels il ne pouvait faire l'objet de poursuites civiles car il bénéficiait d'une immunité diplomatique en tant que directeur général du FMI.

Le procès se prépare

Après l'abandon des poursuites dans le volet pénal de cette affaire, cette décision ouvre la voie aux préparatifs d'un procès civil, avec jury populaire. Les avocats des deux parties peuvent cependant faire appel de sa décision, et les avocats de DSK avaient déjà évoqué cette possibilité en cas de rejet.

La plainte au civil, déposée le 8 août dernier, vise à obtenir des dommages et intérêts d'un montant non précisé pour Mme Diallo. La femme de chambre de 33 ans, silencieuse depuis des mois et qui n'a jamais repris le travail, affirme que l'ancien ministre français l'a contrainte à une fellation le 14 mai 2011 dans sa suite du Sofitel à New York. (afp)

Ton opinion