Actualisé 20.03.2020 à 07:04

Coronavirus

Implenia limite les activités sur ses chantiers

Dans les cantons de Genève et du Tessin, le professionnel du bâtiment cesse toute activité. Ailleurs en Europe, en Suède et en Norvège, il continue en attendant d'éventuelles restrictions.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Le groupe de construction Implenia a annoncé vendredi avoir pris des mesures afin de «protéger ses collaborateurs et préserver les intérêts de ses clients et partenaires». Suite aux injonctions des autorités, l'entreprise a décidé de limiter le travail sur ses chantiers et d'en fermer certains, en Suisse comme à l'étranger.

En raison des «mesures de grande envergure» prises à l'échelle européenne pour endiguer la propagation du coronavirus, le fonctionnement des chantiers est soumis à des restrictions en Suisse, en Allemagne et en Autriche, alors qu'en France, tous les chantiers seront suspendus pour une première période de 15 jours dès la fin de cette semaine.

Dans le canton de Genève, tous les chantiers sont à l'arrêt sur ordre des autorités, alors qu'au Tessin, certains sont fermés en raison des difficultés rencontrées par des sous-traitants, ainsi que l'accès limité des travailleurs frontaliers. Dans les autres cantons en revanche, l'activité se poursuit.

Suède et Norvège

En Suède et en Norvège, «les activités opérationnelles se poursuivent normalement jusqu'à nouvel ordre», précise Implenia dans un communiqué.

Soulignant l'absolue priorité de «la sécurité de ses collaborateurs et donc la protection de leur santé», l'entreprise s'efforce de maintenir autant que possible ses activités courantes en dépit des restrictions mentionnées, et assure que «les délais convenus contractuellement avec les clients, partenaires et fournisseurs sont respectés dans toute la mesure du possible et du raisonnable».

S'agissant des chantiers où l'activité a été restreinte, voire suspendue, Implenia étudie au cas par cas les mesures nécessaires pour limiter les préjudices économiques et pour préserver les emplois. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!