Actualisé 24.10.2014 à 07:10

Genève

Importante diminution de détenus à Champ-Dollon

En deux mois, la prison compte 108 prisonniers de moins. Les raisons sont diverses. Difficile de savoir si la tendance va se poursuivre.

de
David Ramseyer
Les cellules du pénitencier restent suroccupées.

Les cellules du pénitencier restent suroccupées.

C'est l'une des plus importantes baisses enregistrée à Champ-Dollon ces dernières années, dans un laps de temps aussi court. Le 19 août dernier, 903 détenus - record absolu - coexistaient dans une prison prévue pour 387 personnes. Jeudi, le chiffre était de 795.

Un bol d'air pour un établissement en surpopulation chronique? Oui... mais un bol d'air tout relatif. «Le taux d'occupation est supérieur à 200% et cela reste anormal», admet le Département de la sécurité. «C'est un petit soulagement pour les gardiens, note le président du syndicat de la police Christian Antonietti. Mais la situation reste très tendue».

Il y a de multiples raisons à cette baisse, selon le canton: plusieurs détenus ont effectué leur temps, d'autres sont partis en exécution de peine dans d'autres cantons et une trentaine de prisonniers ont été transférés à Curabilis, le nouvel établissement destiné aux personnes atteintes de troubles psychiques. Une source judiciaire note aussi qu'il y a moins d'arrestations à Genève depuis juillet.

Dur de prévoir la poursuite de cette tendance à la baisse, estiment aujourd'hui les acteurs du dossier. Et ce, même avec la modification de la loi sur les étrangers qui depuis septembre dernier privilégie les jours-amende à la privation de liberté.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!