Actualisé 10.04.2019 à 15:13

Emballage «Impossible de faire plus stupide que ça!»

La photo d'une pomme, vendue dans un automate Selecta et emballée dans une boîte en plastique, circule actuellement sur les réseaux sociaux. Les protecteurs du climat sont scandalisés.

de
juu/ofu
Ce cliché agace actuellement les internautes.

Ce cliché agace actuellement les internautes.

Leser-Reporter

Dans certains distributeurs Selecta du pays, il est possible d'acheter des pommes à l'unité, au prix de 1 fr. 50. Jusque là, rien de bien méchant. Mais ce qui dérange actuellement de nombreux internautes, c'est la manière dont sont emballés les fruits. Ceux-ci sont en effet vendus dans des sortes de petites boîtes en plastique.

Une lectrice du «St. Galler Tagblatt» a publié la photo d'une de ces fameuses pommes sur les réseaux sociaux. Interrogée par le journal, elle se dit outrée. «Je n'ai encore jamais vu une chose aussi insensée.» Un protecteur du climat, qui témoigne à son tour dans le journal alémanique, affirme: «Quand j'ai vu pour la première fois des bouts de mandarine emballés dans du plastique, je m'étais dit qu'on ne pouvait pas faire plus stupide. Mais ça? Incroyable!»

Peu de réactions négatives

Patrizia von Gunten, porte-parole de Selecta, assure qu'il n'existe aucune autre alternative à l'emballage en plastique. Des tests effectués avec du carton ne se sont pas révélés concluants. La responsable presse explique que les emballages doivent avoir une forme universelle pour ne pas perturber le bon fonctionnement des automates. Selon elle, la matière synthétique protège les pommes des coups. Pour finir, l'emballage est nécessaire pour des questions d'hygiène.

Patrizia von Gunten précise par ailleurs que les pommes ne sont vendues que dans environ 200 automates en Suisse. Elle ajoute que l'entreprise n'a reçu à ce jour que très peu de réactions négatives de ses clients.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!