Elections fédérales: Impossible de publier les liens d'intérêts des candidats
Actualisé

Elections fédéralesImpossible de publier les liens d'intérêts des candidats

Pour le Conseil fédéral, la charge de travail est disproportionnée par rapport à la transparence voulue.

Il n'y aura pas de registre recensant les liens d'intérêts des candidats au Chambres fédérales.

Il n'y aura pas de registre recensant les liens d'intérêts des candidats au Chambres fédérales.

Il serait quasiment impossible de publier les liens d'intérêts de tous les candidats au Conseil national et au Conseil des Etats, selon le Conseil fédéral. La charge de travail serait disproportionnée par rapport à la transparence souhaitée.

L'idée émane du conseiller national Jürg Grossen (PVL/BE). Un registre public existe actuellement pour les membres du Parlement. Chaque élu doit y préciser toute une série de mandats et d'activités. Appliquer la formule à tous les candidats pourrait aider les électeurs à faire leur choix, reconnaît le gouvernement dans sa réponse publiée lundi.

Le Conseil fédéral rejette toutefois la motion du Vert'libéral, au vu du coût d'une telle opération. Rien que dans les 20 cantons disposant de plusieurs sièges au Conseil national et appliquant le système proportionnel, on a enregistré 3788 candidats en 2015. Et la tendance est à la hausse.

Or les délais pour traiter les candidatures sont courts. Les listes doivent être déposées 50 à 80 jours avant l'élection. La vérification et la mise au point de toutes les candidatures, ainsi que l'établissement, l'impression et l'envoi des bulletins, doivent être achevés au plus tard 21 jours avant le jour J.

Dans les cantons où il n'y a qu'un conseiller national à élire selon le système majoritaire (actuellement UR, GL, AR et AI), il n'y a pas de liste et chaque électeur peut théoriquement être élu. Pour compliquer encore l'affaire, les élections au Conseil des Etats ne relèvent que du droit cantonal.

Outre tous ces problèmes d'applicabilité, le Conseil fédéral met aussi en avant le contenu pas forcément informatif d'un registre de tous les candidats. Les indications de profession varient beaucoup. Chacun peut désigner une même activité des façons les plus diverses. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion