Grèce - Aube dorée: Incarcéré, il se porte candidat par téléphone
Actualisé

Grèce - Aube doréeIncarcéré, il se porte candidat par téléphone

Un des six députés du parti d'extrême droite grec Aube Dorée actuellement emprisonnés va se présenter en mai aux élections locales.

Panayiotis Iliopoulos, en détention provisoire comme cinq autres députés de son parti, sous l'inculpation de participation à une organisation criminelle -- après l'assassinat en septembre d'un musicien antifasciste à Athènes -- a décidé de se présenter comme gouverneur de la région agricole de Thessalie (centre du pays).

Deux autres députés d'Aube dorée, mis en examen pour les mêmes faits mais laissés libres, Ilias Kasidiaris, le porte-parole du parti, et Ilias Panagiotaros, ont présenté samedi soir cette candidature dans un hôtel de Larissa, la préfecture, sous forte surveillance policière.

Ils ont fait entendre par téléphone M. Iliopoulos qui s'exprimait depuis sa prison, et a appelé les partisans d'Aube dorée présents à «continuer à se battre jusqu'à la victoire».

Six des 18 députés d'Aube dorée entrés au Parlement en 2012, dont le leader du parti Nikos Michaloliakos, sont en prison, et trois autres sont libres sous contrôle judiciaire. Les juges d'instruction ont demandé en février la levée d'immunité parlementaire des neuf autres députés de ce parti, toujours en troisième position des intentions de vote en Grèce, derrière le parti de gauche radicale Syriza et le parti au pouvoir Nouvelle démocratie (droite).

M. Kasidiaris avait annoncé en février que le parti avait créé une nouvelle formation, «Aube nationale», dans l'éventualité ou Aube dorée serait interdite purement et simplement. Il avait fait cette annonce lors d'une cérémonie qui avait rassemblé 3.000 personnes, avec une scénographie devenue habituelle mêlant marée de drapeaux grecs, bougies, torches et slogans martiaux. (afp)

Ton opinion