Incendiaire condamné à cinq de réclusion dans le canton du Jura
Actualisé

Incendiaire condamné à cinq de réclusion dans le canton du Jura

Un homme accusé d'avoir bouté le feu à deux immeubles où logeait son ex-épouse a été condamné jeudi à cinq ans de réclusion par la Cour criminelle du Jura.

Il a été reconnu coupable de délit manqué de meurtre et d'incendie intentionnel.

La Cour criminelle a également prononcé une mesure d'internement qui prendra effet une fois la peine de réclusion accomplie. Elle a largement suivi le réquisitoire du Ministère public qui demandait six ans de réclusion. La défense plaidait une peine avec sursis.

Méprise de l'incendiaire

Cet homme, qui ne connaissait pas la région, avait voulu mettre le feu à l'immeuble où logeait son ex-épouse. Il possédait le nom de la rue mais pas celui de la localité. Le prévenu ignorait que l'adresse qu'il cherchait existait dans plusieurs communes.

Il a d'abord incendié la mauvaise maison à Courrendlin. Quant il s'est rendu compte de sa méprise le lendemain, il a récidivé en mettant le feu à un immeuble à Courtételle où habitait cette fois effectivement son ex-épouse. Les faits qui se sont déroulés en 2006 n'avaient pas fait de blessé. (ats)

Ton opinion