France: Incendie chez OVHcloud: de nombreuses données irrécupérables
Publié

FranceIncendie chez OVHcloud: de nombreuses données irrécupérables

Le groupe francais a dressé un état des lieux des backups irrécupérables. Ce sinistre met aussi en lumière le fait que l’Europe est à la traîne par rapport aux services du cloud américain.

Les installations d’OVHcloud dans la ville de Strasbourg (est) ont pris feu aux premières heures de mercredi 10 mars, détruisant complètement l’un des quatre centres de données et endommageant un second. Personne n’a été blessé.

Les installations d’OVHcloud dans la ville de Strasbourg (est) ont pris feu aux premières heures de mercredi 10 mars, détruisant complètement l’un des quatre centres de données et endommageant un second. Personne n’a été blessé.

AFP PHOTO/ SAPEURS-POMPIERS DU BAS-RHIN

Dans la nuit du 9 mars, un incendie a ravagé un data center et partiellement endommagé un deuxième sur le site d’OVHcloud à Strasbourg. Depuis, l’incident, le leader européen d’hébergement de données tente de récupérer les données. Et ce n’est pas une mince affaire.

Le PDG du groupe, Octave Klaba, donne régulièremment des nouvelles sur son compte Twitter ou sur le compte Twitter du groupe.

Données irrécupérables

Si le plan de relance, établi jusqu’au 21 mars n’est pas terminé, plusieurs sauvegardes de données ont déjà été annoncées comme irrécupérables. Alors que d’autres sont encore sous investigation. Selon le journal «Libération», environ 184 000 sites internet français ont été touchés dont certains sites de l’Education nationale, celui de Météo France et de nombreux sites de jeux en ligne. En tout cela représenterait 464 000 noms de domaines différents en Europe.

Pour Gilles Babinet, coprésident du Conseil national du numérique et «digital champion» de la France auprès de la Commission européenne, ce sinistre peut avoir des retombées désastreuses pour le digital en Europe. Cela «démontre potentiellement qu’il faut passer par des data centers étrangers pour assurer la sécurité des données. Aujourd’hui, OVHcloud ne fait absolument pas le poids face aux trois grandes entreprises américaines concurrentes, soit Amazon, Google et Microsoft.», détaille-t-il.

(fro)

Ton opinion