Australie: Incendie sur un site chimique, pas de victime
Actualisé

AustralieIncendie sur un site chimique, pas de victime

Un site chimique de la banlieue de Canberra est en proie aux flammes depuis vendredi matin et a entraîné l'évacuation de la population alentour. Aucun blessé n'est à déplorer.

L'incendie a donné lieu à des panaches de fumée noire, qui peuvent contenir un gaz toxique.

L'incendie a donné lieu à des panaches de fumée noire, qui peuvent contenir un gaz toxique.

Un gigantesque incendie vendredi sur un site industriel chimique dans la banlieue nord de Canberra, la capitale australienne, a entraîné l'évacuation d'habitants et la fermeture des écoles. Mais aucune victime n'était à déplorer dans l'immédiat.

Les habitants ont été réveillés par une série d'explosions et ont aperçu des boules de feu projetées à des centaines de mètres dans le ciel, selon les témoignages recueillis par des journalistes.

«Je me suis réveillée car la maison tremblait», a raconté Lucy Brown au «Canberra Times». «J'ai d'abord cru que c'était un tremblement de terre. Puis j'ai pensé que nous étions bombardés».

La centaine de personnes résidant à proximité du site ont été évacuées, tandis que celles habitant dans un périmètre de 10 km ont été priées de rester chez elles, fenêtres closes. Des routes ont été fermées, ainsi que les écoles de la zone.

L'incendie a donné lieu à des panaches de fumée noire, qui peuvent contenir du phosgène, un gaz toxique susceptible de provoquer des irritations de la peau et des yeux, et des nausées, a indiqué l'Autorité des services d'urgence.

Mais selon Mark Crosweller, de cette Autorité, les résultats découlant de l'examen de la qualité de l'air sont encourageants. «Les résultats semblent bons», a-t-il déclaré.

Les causes de l'incendie sur ce site chimique ne sont pas encore connues, a ajouté un porte-parole de l'Autorité des services d'urgence.

(ats)

Ton opinion