Espagne: Incendies: pas de répit pour les pompiers
Actualisé

EspagneIncendies: pas de répit pour les pompiers

Les régions de Valence et Barcelone sont touchées par d'importants incendies depuis samedi matin. D'importants moyens ont été mis à disposition des pompiers qui luttaient toujours contre les flammes.

Deux importants incendies de forêt continuaient à faire rage dimanche dans la région de Valence, dans l'est de l'Espagne, attisés par le vent et la sécheresse, laissant derrière eux des milliers d'hectares calcinés.

Les deux incendies «restent actifs» et «continuent à avancer», a indiqué un porte-parole du service régional spécialisés, malgré des conditions météorologiques devenues «plus favorables», avec «des températures plus basses, davantage d'humidité et un vent qui a tourné à l'est».

Des milliers d'hectares détruits

Dimanche, 2.000 pompiers appuyés par 40 avions et hélicoptères continuaient à lutter contre le feu, «en essayant d'éviter qu'il ne se propage à des zones habitées», a expliqué le porte-parole.

Les collines recouvertes de pins et de broussailles étaient noyées dans la fumée tandis que des habitants des environs, armés de lances à eau, prêtaient main forte aux pompiers pour tenter de contenir les flammes, parfois dangereusement proches des maisons.

Les autorités régionales affirment que «des milliers d'hectares» ont été détruits, mais l'ensemble la presse espagnole parle de 30.000 à 45.000 hectares brûlés, soit le plus grave incendie dans la région de Valence depuis une vingtaine d'années.

De très nombreux habitants évacués

Un millier d'habitants ont été évacués depuis jeudi, et une dizaine de routes coupées à la circulation.

Le premier incendie s'était déclenché dans le secteur de Cortes de Palla et s'était très rapidement propagé, attisé par un fort vent d'ouest, dans cette région accidentée de forêts et de broussailles.

Les températures y sont actuellement très élevées (elles avoisinaient les 40 degrés samedi), et le sol est desséché après un hiver sans pluie.

Les feux de forêts sont en effet particulièrement nombreux cette année en Espagne, où l'hiver a été le plus sec depuis environ 70 ans.

Une négligence à la source du drame

Le feu de Cortes de Palla semble avoir démarré à la suite d'une négligence lors de travaux d'installation de plaques solaires sur des maisons, selon les autorités régionales. Deux personnes ont été arrêtées et placées sous contrôle judiciaire, a indiqué samedi une porte-parole de la préfecture.

Un deuxième incendie, vers la localité voisine d'Andilla, s'est aussi déclenché samedi. (ats)

Ton opinion