Inculpation du fils de Kadhafi: les parties entendues lors d'une audience de confrontation
Actualisé

Inculpation du fils de Kadhafi: les parties entendues lors d'une audience de confrontation

Le juge d'instruction genevois Michel-Alexandre Graber a procédé jeudi à midi à une audience de confrontation dans le cadre de l'inculpation du fils cadet du colonel Kadhafi et de son épouse.

Le couple nie les avoir frappé les domestiques, qui ont déposé une plainte samedi.

Les deux plaignants, une Tunisienne et un Marocain, présentent des blessures qui sont attestées par un certificat médical, a indiqué jeudi à l'ATS Me Robert Assaël, avocat d'Hannibal Kadhafi. Or le couple conteste être à l'origine des blessures de leurs domestiques, a-t-il précisé. L'audience s'est déroulée au Palais de Justice.

La belle-fille du président libyen, enceinte de neuf mois, a été interrogée jeudi matin pendant une heure et demi par le juge d'instruction. Elle s'est rendue au Palais de Justice en ambulance depuis l'Hôpital universitaire de Genève, où elle séjourne depuis son interpellation mardi.

(ats)

Ton opinion