Malte: Inculpés pour avoir fourni la bombe qui a tué Daphne Caruana
Publié

MalteInculpés pour avoir fourni la bombe qui a tué Daphne Caruana

Deux hommes ont été inculpés mercredi soir pour complicité dans le meurtre en 2017 de Daphne Caruana Galizia, journaliste maltaise qui enquêtait sur la corruption, a annoncé un juge au cours d’une audience publique.

La journaliste blogueuse Daphne Caruana Galizia a péri dans un attentat à la voiture piégée le 16 octobre 2017.

La journaliste blogueuse Daphne Caruana Galizia a péri dans un attentat à la voiture piégée le 16 octobre 2017.

AFP

Robert Agius et Jamie Vella sont soupçonnés d’avoir fourni la bombe qui a fait exploser la voiture de la journaliste maltaise. Les deux hommes sont connus de la police pour leurs liens avec le crime organisé dans l’île. Les deux suspects de 37 ans ont aussi été inculpés mercredi, en compagnie de deux autres personnes, pour l’assassinat en 2015 d’un avocat du nom de Carmel Chircop.

La journaliste blogueuse Daphne Caruana Galizia, qui dénonçait dans son blog Running Commentary la corruption endémique dans cet archipel méditerranéen, une ancienne colonie britannique entrée dans l’Union européenne en 2004, a péri dans un attentat à la voiture piégée le 16 octobre 2017. Elle était âgée de 53 ans.

En décembre 2017, trois hommes au casier judiciaire chargé – les frères Alfred et George Degiorgio, ainsi que Vincent Muscat – avaient été arrêtés et inculpés, soupçonnés d’avoir fabriqué, posé et fait exploser la bombe meurtrière.

Volte-face

Mardi, Vincent Muscat avait brusquement plaidé coupable au cours d’une audience préliminaire, et il avait été condamné à une peine de 15 ans de prison par le tribunal de La Valette. Il s’agissait de la première condamnation dans ce dossier qui avait choqué Malte et le reste du monde.

C’est cette volte-face qui a conduit à l’arrestation mardi de Jamie Vella et Robert Agius. Ils avaient déjà été arrêtés en décembre 2017, mais relâchés. Mercredi, ils ont tous deux clamé leur innocence. Jamie Vella, actuellement positif au coronavirus, s’est présenté devant la cour avec une combinaison de protection.

«Nous sommes en mesure aujourd’hui de dire qu’au regard des éléments en notre possession sur le meurtre de Daphne Caruana Galizia, toutes les personnes impliquées – auteurs ou complices – sont aujourd’hui arrêtées et inculpées par le tribunal», a commenté devant la presse le commissaire de police de Malte, Angelo Gafa.

(AFP)

Ton opinion