Etude morphologique: Index et annulaire dévoilent la taille du pénis

Actualisé

Etude morphologiqueIndex et annulaire dévoilent la taille du pénis

Des chercheurs sud-coréens viennent de publier une étude sur le rapport entre les taux de testostérone et le développement des doigts et du pénis sur les sites du magazine Nature et de Asian Journal of Andrology.

par
fnd

Oubliez les clichés sur les nez ou les mains! Des auteurs sud-coréens ont travaillé sur la longueur du sexe au repos et «étiré», qui permet d'avoir une bonne estimation de la taille du sexe en érection.

L'étude a été réalisée auprès de 144 hommes dont on a mesuré la hauteur et le poids, ainsi que la longueur de leur pénis, de leurs index et annulaires droits. Les sujets étaient tous des patients, âgés d'au moins 20 ans, du département d'urologie de l'hôpital Gil, situé dans la ville d'Incheon. Ils allaient se soumette à une intervention urologique n'affectant pas la longueur de leurs membres virils.

Conclusion: plus la différence entre le ratio de ces deux doigts de la main droite est marquée - en défaveur de l'index, plus le pénis est grand en moyenne. À l'inverse, si l'index a tendance à rivaliser avec l'annulaire, le sexe sera en moyenne plus petit.

Un lien avec les hormones

Pourquoi ces deux doigts sont-ils plus fiables qu'un autre? Une étude datant de 1998 estime que le ratio digital entre l'index et l'annulaire est lié aux hormones sexuelles. Contrairement aux femmes, les hommes semblent avoir l'index nettement plus court que l'annulaire.

Une différence qui se marque déjà dans le ventre maternel. Les chercheurs estiment que plus le fœtus fabrique des hormones androgènes (qui stimulent le caractère masculin de l'humain), plus la différence entre les deux doigts sera marquée. Or, le développement des membres, des doigts et des orteils, est contrôlé par les mêmes gênes que ceux qui se chargent du développement du système génital... CQFD?

Ton opinion