Basketball - NBA: Indiana renverse Cleveland
Actualisé

Basketball - NBAIndiana renverse Cleveland

Arrivés au match avec des costumes neufs offerts par LeBron James, les Cavaliers ont perdu sur le parquet.

Victor Oladipo, à gauche, a donné le signal de la révolte des Pacers en 3e période. (Vendredi 20 avril 2018)

Victor Oladipo, à gauche, a donné le signal de la révolte des Pacers en 3e période. (Vendredi 20 avril 2018)

Keystone

Cleveland a dilapidé une avance de 17 points et s'est incliné 92-90 face à Indiana. Les Pacers ont donc repris l'avantage deux victoires à une dans leur duel du 1er tour des play-off de NBA.

Comme il le fait chaque année à ce moment de la saison, LeBron James a récompensé ses coéquipiers de leurs efforts en leur offrant des costumes d'un styliste renommé que tous les Cavaliers arboraient fièrement avant le match no 3. Sur le parquet, «King James» et ses partenaires se sont fait tailler un (second) costard par les Pacers qui ne font aucun complexe contre l'un des favoris pour le titre, ayant disputé les trois dernières finales NBA.

Transparent jusqu'à la pause

Indiana a pourtant très mal débuté la rencontre, à l'image de son meilleur marqueur Victor Oladipo, transparent jusqu'à la pause (5 points, 4 ballons perdus). Sous l'impulsion de James et de George Hill, les Cavaliers ont pris rapidement le large et ont rallié les vestiaires avec une avance confortable (57-40). Mais Oladipo a retrouvé ses repères et pendant que Cleveland s'endormait sur ses lauriers, Indiana revenait petit à petit au score pour ne plus compter que six points de retard en fin de 3e période (69-63).

Les Pacers ont égalisé à huit minutes de la sirène (75-75) et c'est alors Bojan Bogdanovic qui a définitivement mis KO LeBron James et ses coéquipiers. Le Croate, auteur de son meilleur match de la saison avec 30 points - dont 15 en 4e période - a notamment inscrit trois paniers à trois points de suite, dont un à cinq mètres de la ligne des tirs primés, pour donner un avantage décisif à son équipe (89-84). James (28 pts) a bien tenté de lui répondre, mais ses Cavaliers ont manqué de réalisme de money-time.

Toronto et Boston malmenés

Meilleure équipe de la conférence Est à l'issue de la saison régulière, Toronto a été rudoyé par John Wall et Bradley Beal qui ont marqué chacun 28 points et relancé Washington avec une nette victoire 122-103. Toronto mène deux victoires à une, tout comme Boston qui a été corrigé par Milwaukee 116-92. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion