Football: Ineos et Nice, c'est fait
Actualisé

FootballIneos et Nice, c'est fait

Le club français est officiellement devenu, lundi soir, la propriété du groupe de pétrochimie basé à Rolle.

par
Sport-Center/rca
Le milieu Walter a un nouvel employeur.

Le milieu Walter a un nouvel employeur.

Keystone

Après de longs mois de négociations et de procédures auprès de diverses instances françaises (la Direction nationale du contrôle de gestion, puis l'Autorité Française de la Concurrence), l'OGC Nice a officiellement été cédé par un groupe d'investisseurs sino-américains à Ineos. Le groupe pétrochimique, déjà propriétaire du Lausanne-Sport, de l'ancienne équipe cycliste Sky et sponsor du défi britannique en vue de la Coupe de l'America à la voile en 2021, a dépensé près de 100 millions d'euros pour s'offrir le club français.

«Le chemin a été long pour en arriver là, mais nous étions déterminés à finaliser le rachat du club. Nous avons analysé de nombreux clubs, selon notre vision du business chez INEOS – en termes de valeur et de potentiel – et l'OGC Nice répond positivement à ces critères, a indiqué Jim Ratcliffe, le propriétaire de la firme britannique, dans un communiqué. Avec un investissement raisonnable et mesuré, nous voulons faire de l'OGC Nice un club capable de participer régulièrement aux compétitions européennes. Et surtout capable d'y performer.»

«Nous avons commis quelques erreurs à Lausanne, mais nous apprenons vite, elles ont été rectifiées et nous en voyons déjà les résultats, est-il également stipulé dans la missive, à propos du début de saison du LS, leader de Challenge League après 5 journées. Les clubs ont besoin d'être performants, que ce soit en dehors mais également sur le terrain, et ce ne sera pas différent pour l'OGC Nice car nous voulons renforcer le club dans tous les domaines lors des prochaines années.»

La formation des rives de la Méditerranée, qui a parfaitement débuté sa saison de Ligue 1 avec deux succès en autant de matches, devrait fêter cette ambitieuse vente mercredi, à l'occasion de la venue de l'Olympique de Marseille. Le club entraîné par Patrick Vieira attend aussi, enfin, de nombreuses recrues. Les Niçois ont posé les jalons pour de nombreuses arrivées d'ici au 2 septembre et la fermeture du mercato estival, comme l'Amstellodamois Kasper Dolberg, le Napolitain Adam Ounas, le Parisien Stanley Nsoki ou encore le Lorientais Alexis Claude-Maurice.

Ton opinion