Publié

ValaisInfirmières scolaires affectées au traçage des cas contacts

La mission ne sera que temporaire, le temps que le Canton engage du personnel supplémentaire. Et tous l’assurent: il n’y aura aucune conséquence fâcheuse pour les élèves.

Le Canton du Valais a demandé aux infirmières scolaires de renforcer les équipes de traçage de Covid-19, rapporte Rhône FM. Cette activité, qui débute cette semaine, ne devrait pas avoir d’impact sur leur travail auprès des élèves, assurent les autorités. De plus, cet engagement ne devrait durer qu’un mois, le temps que l’État recrute du personnel.

Pour Jean-Bernard Moix, directeur de Promotion santé Valais cité par la radio, il n’y aura aucune conséquence fâcheuse. Il souligne que cette décision, prise par le médecin cantonal, est «tout à fait justifiée», sachant que la «lutte contre les épidémies est la mission de base de la santé scolaire». Les établissements scolaires sont également ouverts à cette réaffectation temporaire, qui n’empêchera pas les infirmières de s’occuper des jeunes qui leur sont confiés.

(jfz)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!