France: Inondations: un automobiliste se noie
Actualisé

FranceInondations: un automobiliste se noie

Un septuagénaire est mort noyé mardi dans son véhicule dans le nord de la France frappé par de fortes pluies.

1 / 66
En France, 782 communes réparties dans 16 départements ont été déclarées en état de catastrophe naturelle après les inondations qui ont touché le pays, a annoncé le gouvernement mercredi. (8 juin 2016)

En France, 782 communes réparties dans 16 départements ont été déclarées en état de catastrophe naturelle après les inondations qui ont touché le pays, a annoncé le gouvernement mercredi. (8 juin 2016)

AFP
Un septuagénaire est mort noyé mardi dans son véhicule dans le nord de la France frappé par de fortes pluies. Photo d'illustratoin. (mardi 7 juin 2016)

Un septuagénaire est mort noyé mardi dans son véhicule dans le nord de la France frappé par de fortes pluies. Photo d'illustratoin. (mardi 7 juin 2016)

AFP
Après une fermeture liée aux inondations, le château de Chambord, le plus grand et le plus célèbre des châteaux de la Loire, a rouvert au public. (Lundi 6 juin 2016)

Après une fermeture liée aux inondations, le château de Chambord, le plus grand et le plus célèbre des châteaux de la Loire, a rouvert au public. (Lundi 6 juin 2016)

AFP

Les inondations avaient déjà fait quatre morts la semaine dernière dans le pays.

Le conducteur s'est engagé sur une route inondée et «a été surpris par la montée des eaux», a annoncé la préfecture du Pas-de-Calais, l'un des 16 départements français placés en état d'alerte mardi en raison du risque d'orages. Ces violents orages ont commencé à toucher le nord et se déplaçaient en fin de journée vers l'est de la France.

Le centre du pays a été lourdement frappé par les inondations qui ont fait au moins 18 morts en Europe la semaine dernière. Outre les 4 morts et 24 blessés, elles ont causé des dommages estimés entre 900 millions et 1,4 milliard d'euros pour les biens assurés, selon de nouveaux chiffres communiqués mardi par les assureurs, qui avaient initialement évoqué un coût de 600 millions d'euros (658 millions de francs).

La Seine à son plus haut

A Paris, la Seine était montée samedi à son plus haut niveau depuis 1982, entraînant la fermeture préventive de plusieurs musées, dont le Louvre et Orsay, pendant plusieurs jours. La décrue amorcée dimanche se poursuivait mardi à Paris et s'amorçait en aval.

Mardi, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé qu'un fonds d'Etat verserait une aide d'urgence aux sinistrés, qui avoisinera «500 euros en moyenne par foyer» (550 francs à peine, ndlr)

Plus de 20'000 personnes avaient dû être évacuées face à la montée des eaux et l'objectif du fonds est de leur apporter une aide immédiate «pour pouvoir parer aux premières nécessités» en attendant que les assurances prennent le relais, a expliqué Manuel Valls. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion