Allemagne: Inquiété par la justice, Eric Sarasin quitte son poste
Actualisé

AllemagneInquiété par la justice, Eric Sarasin quitte son poste

Le directeur général adjoint et membre du comité exécutif de la banque privée bâloise Safra Sarasin démissionne. Il entend ainsi préserver la réputation de l'établissement et organiser sa défense.

«Eric Sarasin conteste catégoriquement les reproches qui lui sont adressés et entend être libre et disponible dans l'organisation de sa défense», selon un communiqué diffusé vendredi par la banque. Il souhaite également «éviter que sa mise en cause ne puisse ternir l'image et la réputation» de Safra Sarasin.

La justice allemande a diligenté des enquêtes à l'encontre d'un certain nombre de personnes, dont Eric Sarasin. Les locaux de la banque en Suisse ont été perquisitionnés la semaine passée, à la demande des autorités judiciaires allemandes. L'affaire porte sur des cas d'escroquerie fiscale.

Vastes perquisitions

Des dizaines de policiers et de procureurs ont été engagés dans les perquisitions qui ont concerné une vingtaine de locaux. La justice allemande soupçonne une trentaine de personnes d'avoir réussi à se procurer 462 millions d'euros (557 millions de francs) de manière illégale.

L'affaire fait les gros titres de la presse allemande depuis des mois. L'enquête est menée par le Ministère public de Cologne, qui s'intéresse à des opérations complexes appelées «cum-ex», qui permettent de demander deux fois le remboursement d'impôts anticipés versés une seule fois.

Safra Sarasin a, selon les accusés, recommandé pendant des années aux clients fortunés d'investir dans des fonds qui opéraient de la sorte. Les clients, qui estiment avoir été trompés, ont porté plainte. (ats)

Ton opinion