Inquiétude à Saint-Genis-Pouilly

Actualisé

Inquiétude à Saint-Genis-Pouilly

Les employés de STMicroelectronics à Saint-Genis-Pouilly sont persuadés que leur site va fermer, selon les déclarations d'un syndicaliste au Dauphiné libéré.

Le fait que des salariés aient été déplacés sur le canton de Genève, à Plan-les-Ouates, à Naples et à Grenoble les incite à penser que leur usine, passée de 360 à 140 personnes, est proche de fermer. Ce que la direction dément: «Ce site n'a ni plus ni moins à craindre qu'un autre.»

Ton opinion