Actualisé 27.10.2009 à 14:38

BelgiqueInquiétude croissante pour le petit Younes toujours introuvable

Le petit Younes Jratlou, 4 ans, était toujours introuvable mardi matin, plus de 24 heures après avoir quitté le domicile familial à Comines, à la frontière franco-belge, pieds nus et vêtu légèrement, ont indiqué les autorités belges.

«Il n'a pas été retrouvé, c'est toujours négatif», a indiqué à l'AFP le procureur du roi de Tournai, Marie-Claude Maertens.

Les recherches, qui se sont poursuivies «jusqu'à très tard lundi», ont repris mardi tant en Belgique qu'en France, a-t-elle précisé.

Elles se dérouleront notamment aux abords d'une rivière, la Lys, dans laquelle l'enfant pourrait être tombé.

Les parents de l'enfant ont été entendus lundi matin par la police locale, puis de manière plus approfondie par la police fédérale, mais «aucune piste n'est privilégiée» à ce stade, a expliqué le procureur de Tournai.

«Il peut s'agir d'un enfant qui s'est sauvé, qui a été enlevé, on ne sait pas. Mais le temps qui passe accentue l'inquiétude», a-t-elle souligné.

«Il s'agit d'un enfant de quatre ans, pieds nus, vêtu d'un simple pull et peut-être d'un short. Selon le père, il aurait quitté la maison vers 02H00 du matin, ce qui veut dire qu'il aurait passé sa deuxième nuit dehors.

C'est très inquiétant», a insisté Mme Maertens. «Plus le temps passe, plus les chances d'une fin heureuse s'amenuisent», a également indiqué mardi Alain Remue, le chef de la cellule Disparitions de la police fédérale belge.

Selon les explications des parents et du frère de Younes recueillies par la police, une dispute a éclaté au sein du couple tard dimanche soir. La mère de famille a indiqué avoir temporairement quitté la maison au milieu de la nuit.

Le petit garçon aurait profité d'une porte laissé ouverte pour quitter lui aussi la maison. Les parents ont indiqué avoir cherché eux-mêmes l'enfant avant de se rendre au poste de police, vers 06H00 du matin, selon la magistrate. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!