29.03.2017 à 19:36

Mobile

Instagram discrimine les professionnels de la photo

Les algorithmes de l'app masquent des clichés de photographes lors de requêtes par tags.

de
laf

Il vaut mieux être vigilant si l'on est photographe et titulaire d'un profil professionnel sur Instagram. Les clichés ont la fâcheuse tendance à disparaître des radars en cas de requêtes par mots-clés, ont fait remarquer bon nombre d'entre eux. Ils restent alors seulement visibles pour eux-mêmes ou pour leurs followers.

Cela réduit ainsi les opportunités de se faire connaître par de nouvelles personnes sur l'app de partage d'images. Cette pratique d'Instagram est une forme allégée du «shadow banning», soit le «bannissement par l'ombre» qui peut frapper un utilisateur à son insu. Les photographes l'ont constatée en remarquant une baisse significative de l'attractivité de leurs clichés, explique le site PetaPixel.

Instagram a reconnu le problème, sans pour autant promettre d'y remédier. «Nous recommandons de vous concentrer sur vos objectifs plutôt que sur les mots-clés. Avoir une stratégie de croissance qui cible le bon public est essentiel au succès sur Instagram», s'est justifiée la filiale de Facebook. Cela ne plaît pas aux instagramers, surtout que les mots-clés sont la base du système de découvertes sur Instagram. Leur seule solution consiste pour l'instant à revenir à un compte ordinaire, privé des outils intégrés d'analyse de trafic.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!