Italie: Instagram se méfie-t-il de ses «tournées de la pipe»?
Actualisé

ItalieInstagram se méfie-t-il de ses «tournées de la pipe»?

En 2016, Paola avait promis une fellation à ceux qui voteraient comme elle. De peur qu'elle n'influence les récentes élections avec une nouvelle proposition indécente, le réseau social l'aurait virée.

par
joc
1 / 15
En janvier 2017, l'Italienne Paola Saulino s'est lancée dans une «tournée de la pipe» pour remercier tous les hommes qui avaient voté non au référendum.

En janvier 2017, l'Italienne Paola Saulino s'est lancée dans une «tournée de la pipe» pour remercier tous les hommes qui avaient voté non au référendum.

Instagram
D'après la jeune femme, Instagram craignait qu'elle n'influence les élections du 4 mars 2018 en lançant une nouvelle proposition indécente. Son compte a donc été suspendu.

D'après la jeune femme, Instagram craignait qu'elle n'influence les élections du 4 mars 2018 en lançant une nouvelle proposition indécente. Son compte a donc été suspendu.

Instagram
L'Italienne a annoncé avoir retrouvé son profil, jeudi 8 mars. «Une coïncidence?», ironise-t-elle.

L'Italienne a annoncé avoir retrouvé son profil, jeudi 8 mars. «Une coïncidence?», ironise-t-elle.

Instagram

Elle avait défrayé la chronique en novembre 2016, avant un vote crucial en Italie. Farouchement opposée à un référendum sur la réforme constitutionnelle, Paola Saulino s'était engagée à récompenser tous les hommes qui voteraient non en leur offrant une fellation. L'actrice et mannequin s'était alors inspirée de Madonna, qui avait assuré qu'elle proposerait une gâterie à tous les Américains qui voteraient pour Hillary Clinton. Contrairement à la superstar de la pop, l'Italienne de 27 ans a tenu sa promesse: elle a bel et bien organisé une «tournée de la pipe» aux quatre coins de l'Italie en janvier 2017.

Un peu plus d'un an plus tard, et alors que la péninsule traverse une nouvelle période électorale très importante, Paola Saulino refait parler d'elle. La jeune femme a raconté sur les réseaux sociaux qu'elle avait vu son compte Instagram suspendu pendant quelque temps. La raison? Le réseau social craignait qu'elle n'influence les votations en Italie en faisant une nouvelle proposition indécente à la population. C'est du moins ce que pense le mannequin, Instagram n'ayant pas répondu aux sollicitations du «Sun». L'Italienne a annoncé jeudi sur Twitter qu'elle avait de nouveau accès à son compte. «Les élections viennent de s'achever et mon profil est de retour. Coïncidence?», a-t-elle écrit.

«Ils ont vraiment cru que je pouvais influencer l'opinion publique», s'amuse la comédienne établie à Los Angeles. Inspirée par cette mésaventure, Paola songe désormais à se lancer en politique dans son pays pour «aider à construire un avenir meilleur pour la jeunesse». «Mais avant de partir dans cette direction, il faut que je m'instruise un peu plus», estime-t-elle.

Ton opinion