Actualisé 04.07.2013 à 14:58

Fête fédérale de gymnastique

Instruction ouverte contre le directeur de la fête

Le Ministère public du canton de Berne a ouvert une instruction pour lésions corporelles graves par négligence contre le directeur de la Fête fédérale de gymnastique.

Le Ministère public entend déterminer si les blessures occasionnées par la tempête qui a frappé cette manifestation auraient pu être évitées.

Cette procédure a été ouverte d'office, a indiqué jeudi le Ministère public régional Jura bernois-Seeland. Une personne est en effet toujours hospitalisée. Il s'agit d'un homme de 66 ans grièvement blessé à la tête. Sa vie n'est pas en danger mais il devra certainement rester hospitalisé durant un certain temps.

L'enquête de police devra définir de quelle manière l'homme a été grièvement blessé. Selon les premiers éléments de l'enquête, cette personne se trouvait au moment de la tempête à proximité d'un pont à côté du terrain de football du FC Nidau. La question est de savoir si les blessures des victimes de la tempête du 20 juin auraient pu être évitées eu égard à l'évolution des conditions météorologiques.

Le Ministère public régional rappelle que le prévenu est considéré comme innocent jusqu'à preuve du contraire. Il précise que l'enquête pourrait s'étendre à d'autres personnes au fil des investigations.

Près de 100 blessés

Le nombre total des personnes blessées lors de la tempête qui s'est abattue sur le site d'Ipsach (BE) de la Fête fédérale de gymnastique (FFG) s'élève à présent à 95. Le bilan a été revu à la hausse en raison de nouvelles annonces parvenues à la police cantonale bernoise. La très grande majorité des blessés se sont rendus par leurs propres moyens à l'hôpital. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!