Actualisé 03.02.2018 à 16:33

WearablesIntel passe la main pour les lunettes connectées

La firme américaine perd patience avec l'informatique à porter qui tarde à trouver son public.

de
laf

Intel devrait sortir cette année des lunettes affichant des informations contextuelles. Mais il appartiendra certainement à ses nouveaux partenaires de les commercialiser et d'en définir les grandes lignes pour le futur. Selon l'agence Bloomberg, le fabricant de puces cherche à vendre une participation majoritaire dans sa division évaluée à quelque 350 millions de francs et qui compte environ 200 employés aux États-Unis, en Suisse et en Israël.

Connues sous le nom de code Superlite, les lunettes connectées avaient bénéficié d'une partie des équipes de Recon, start-up à l'origine de lunettes de réalité augmentée acquise en 2015 par Intel et fermée depuis lors.

L'entreprise californienne avait déjà pris du recul après n'avoir pas réussi à faire progresser le marché de l'informatique à porter. Issue de jeunes pousses rachetées, la société Basis et sa montre fitness Peak en avaient notamment fait les frais fin 2016.

Concernant les lunettes connectées, Apple et Amazon développent leur propre modèle. Après l'échec de ses Google Glass, la maison-mère Alphabet avait, elle, recentré le produit pour une clientèle professionnelle. Mais ce sont actuellement les lunettes du fabricant new-yorkais Vuzix qui ont la cote. Dévoilé au salon CES de Las Vegas, le modèle Blade va être commercialisé ces prochains mois pour quelque 1000 francs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!