Genève - Intempéries: le Rhône déborde de son lit à la Jonction
Publié

GenèveIntempéries: le Rhône déborde de son lit à la Jonction

Au bout du lac, les vannes des barrages sont ouvertes pour évacuer un maximum d’eau du Léman, très rempli à cause des orages.

par
mpo
1 / 8
mpo

Au chemin des Saules, vendredi matin, rives et fleuve se chevauchent dans un dégradé de bleu-vert. En cette fin de semaine, l’eau a pris le dessus sur l’herbe, puisque le Rhône est sorti de son lit, léchant les pelouses, pour le plus grand bonheur des canards dont le royaume a été élargi d’autant. En cause, les trombes d’eau qui s’abattent sur la Suisse depuis quelques semaines. Le niveau du lac est haut, et s’il ne suscite pas d’inquiétudes, il est néanmoins «sous vigilance», a informé le Service de l'écologie de l'eau.

Barrage grand ouvert

La hauteur du lac fait donc l’objet d’une attention particulière. L’enjeu, conserver le niveau le plus bas possible. Pour ce faire, le barrage du Seujet est maintenu grand ouvert afin d’évacuer un maximum d’or bleu. Cette situation devrait perdurer la semaine prochaine avec des débits importants, toujours dans un but de contrôle des niveaux amonts. Ce d’autant plus que les quelques dizaines de centimètres de surplus n’occasionnent pas de dégâts, indique le Service de l’écologie de l’eau.

Les autres cours d’eau du canton se trouvent quant à eux dans une configuration normale. Le débit de l’Arve, bien que puissant à première vue, est considéré comme «classique» pour la saison.

Ton opinion

21 commentaires