Actualisé 05.03.2012 à 07:44

SyrieIntenses combats à Deraa, dans le sud

D'intenses combats entre forces gouvernementales et insurgés ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi à Deraa, dans le sud de la Syrie.

Les combats à Deraa sont intervenus après l'attaque coordonnée de barrages routiers tenus par l'armée, rapportent des opposants.

«L'Armée syrienne libre a attaqué simultanément plusieurs barrages et des positions fortifiés dans les rues. Les chars ripostent en tirant des obus antiaériens de 14 mm dans des quartiers résidentiels et des tireurs d'élite de l'armée ouvrent le feu sur tout ce qui bouge, même des sacs en plastique», a déclaré un dissident nommé Maher Abdelhaq, joint à Deraa, berceau de la contestation à la frontière jordanienne.

«Une vingtaine de cars de militaires ont été vus partant du stade de football au Nord vers le secteur sud de Deraa, à la frontière», a- t-il ajouté.

Faire diversion

Selon l'opposition, les combattants de l'Armée syrienne libre multiplient depuis quelques jours les coups de main dans le Sud, le Nord et l'Est pour faire diversion et alléger les souffrances des habitants de Homs, ville-symbole de la contestation, que l'armée a reprise jeudi.

Une première offensive gouvernementale a été menée en avril à Deraa pour mettre fin aux manifestations qui ont suivi l'arrestation de plusieurs militantes de l'opposition et d'écoliers qui avaient tracé des slogans démocrates inspirés du «printemps arabe» sur les murs de la ville.

Les chars y sont à nouveau intervenus à la mi-février pour déloger des combattants de l'Armée syrienne libre et n'en ont pas bougé depuis, selon des habitants et des opposants.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!