Colombie: Intenses opérations militaires pour des otages de Farc présumées
Actualisé

ColombieIntenses opérations militaires pour des otages de Farc présumées

Les autorités colombiennes conduisaient jeudi d'intenses opérations militaires et policières au centre de la Colombie pour tenter de libérer dix paysans enlevés samedi dernier par des membres présumés des Farc, a déclaré à la presse le gouverneur du département de Meta, Dario Vasquez.

Selon cette source, l'opération terrestre et aérienne implique quelque 600 militaires ainsi que des effectifs policiers et se déroule dans les environs de la localité de Cubarral (à 160 km au sud-est de Bogota) où les paysans ont été enlevés dans la nuit de samedi à dimanche par un commando qui avait déclaré appartenir aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxiste).«Il y a plus de 600 soldats dans le secteur, des avions et des hélicoptères. Les commandants de la Septième brigade, de la quatrième division, de la Force aérienne et la Police, dirigent personnellement les opérations», a précisé le gouverneur Vasquez.Le colonel Pablo Emilio Gomez, commandant la police du département de la Meta, avait déclaré dimanche dernier que l'enlèvement s'était produit au cours de la nuit de samedi, dans le hameau d'Arrayanes, à proximité de Cubarral, «alors que plusieurs paysans se séparaient après une rencontre sportive».Selon le chef de la police départementale, «entre six et huit hommes vêtus de treillis noirs et de bottes, avec de l'armement lourd, se sont présentés comme des membres des Farc» avant de prendre les paysans en otages. (afp)

Ton opinion