Actualisé 21.09.2017 à 23:09

La Chaux-de-Fonds (NE)Interdiction de pratiquer dans une clinique

Genolier a résilié ses relations avec un de ses médecins locataires condamné pour avoir eu des actes d'ordre sexuel avec une patiente.

La clinique de Montbrillant, à La Chaux-de-Fonds.

La clinique de Montbrillant, à La Chaux-de-Fonds.

DR-Archives

La clinique Montbrillant à La Chaux-de-Fonds, propriété du groupe GSMN, a résilié avec effet immédiat l'ensemble de ses relations avec un de ses médecins locataires. Elle a pris cette décision jeudi, quelques heures après que le praticien a été condamné en première instance pour des actes répréhensibles sur l'une de ses patientes.

«Bien que le tribunal ne lui ait pas retiré son droit d'exercer, ce médecin ne pratique plus au sein de l'établissement», explique la clinique Montbrillant. La direction explique avoir agi ainsi pour protéger avant tout les patients.

Les faits remontent à 2013, soit avant la reprise de l'établissement hospitalier par Genolier Swiss Medical Network (GSMN) Neuchâtel. Accusé d'actes d'ordre sexuel sur une patiente, ce médecin a été condamné par la justice neuchâteloise à 14 mois de prison avec sursis. Mais le droit d'exercer ne lui a pas été retiré. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!