Actualisé 06.06.2018 à 13:04

LucerneInterdiction de se sécher les poils pubiens au foehn

Un fitness lucernois s'est visiblement senti obligé de préciser à ses clients que le foehn était uniquement destiné aux «cheveux sur la tête».

von
20 Minuten/ofu
1 / 2
Voici l'affiche installée dans le fitness lucernois.

Voici l'affiche installée dans le fitness lucernois.

Un écriteau avait été installé dans une salle de sport zurichoise en 2017.

Un écriteau avait été installé dans une salle de sport zurichoise en 2017.

Facebook

Il semblerait que certains sportifs aient l'habitude de sécher leur région intime au foehn après avoir pris une douche.... au grand dam des autres utilisateurs, dégoûtés par la pratique. La salle de sport Fitnesspark National à Lucerne a donc été forcée d'agir. Depuis peu, une pancarte rappelle aux clients d'utiliser le sèche-cheveux uniquement pour les «cheveux sur la tête», rapporte Zentralplus.

Contacté, le service de presse de la coopérative Migros Lucerne, qui gère le fitness en question, précise: «De manière générale, les gens respectent le réglement en vigueur, comme celui qui concerne le foehn. Mais il arrive que des clients signalent aux employés que le sèche-cheveux n'est pas seulement utilisé pour les cheveux.»

«Plutôt une question esthétique qu'hygiénique»

Ce n'est pas la première fois qu'une salle de sport se voit obligée de rappeler l'usage correct du sèche-cheveux à ses clients. Le fitness Glattpark, à Opfikon (ZH), avait installé en septembre 2017 une affiche similaire dans ses vestiaires. Là-aussi, des clients s'étaient plaints auprès du personnel.

Petite consolation pour celles et ceux qui trouvent cette pratique dégoûtante: d'un point de vue médical, se sécher la région intime avec un foehn ne pose aucun problème. Marco Rossi, infectiologue auprès de l'hôpital universitaire de Lucerne confirme: «Aucune bactérie n'est transmise lorsqu'on se sèche ainsi la région intime.»

Malgré cela, le médecin rechignerait lui aussi à utiliser le foehn après un tel usage. «Si je dois assister à une telle scène, je ne l'utiliserais pas non plus...même si aucune raison médicale s'y oppose.» Et d'ajouter: «Il s'agit plutôt d'une question esthétique qu'hygiénique.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!