Meurtre de Lucie: Internement à vie envisagé
Actualisé

Meurtre de LucieInternement à vie envisagé

Le meurtrier de Lucie pourrait être interné à vie. Le Ministère public argovien étudie du moins cette possibilité.

Le Ministère public argovien entend inculper cet été le jeune homme qui a avoué avoir tué la jeune fille au pair fribourgeoise de 16 ans en mars 2009 près de Baden (AG).

Suite à une expertise psychiatrique, l'internement à vie du meurtrier est à l'étude, a indiqué jeudi à l'ATS le procureur Dominik Aufdenblatten. Il confirmait une information révélée par «Schweiz Aktuell», le journal régional de la télévision alémanique SF. Conformément aux prescriptions légales, une seconde expertise est en cours. La date du procès n'a, elle, pas encore été fixée.

Attirée sous prétexte de photos

Le 4 mars 2009, le prévenu - un Suisse âgé aujourd'hui de 27 ans - a emmené Lucie, fille au pair dans une famille schwyzoise, dans son appartement de Rieden (AG) sous prétexte d'une séance de photos. Il a alors tué l'adolescente le soir même.

Quatre jours plus tard, la police retrouvait le corps sans vie de la jeune fille sur les lieux. Le lendemain, le prévenu - récidiviste - se rendait à la police et avouait les faits.

Condamné en 2004 pour tentative de meurtre, il a purgé une peine de 4 ans dans un centre éducatif fermé. Une expertise avait à l'époque conclu qu'un internement n'était pas nécessaire. Le jeune homme a été libéré en août 2008, sept mois avant de commettre le meurtre. (ats)

Ton opinion