Tribunal fédéral : Internement confirmé pour un Péruvien

Actualisé

Tribunal fédéral Internement confirmé pour un Péruvien

Le Tribunal fédéral (TF) confirme l'internement d'un Péruvien de 45 ans coupable d'avoir tué une de ses compagnes et d'avoir violé et battu trois autres femmes de son entourage. Le corps de la victime n'a jamais été retrouvé.

Le corps de la jeune femme n'a jamais été retrouvé.

Le corps de la jeune femme n'a jamais été retrouvé.

Aucun indice n'a permis d'établir comment la jeune femme de 24 ans a été tuée. La victime, qui avait eu un enfant avec le meurtrier, avait soudainement disparu en février 1999.

Outre le meurtre de cette jeune femme, le Péruvien a été reconnu coupable de viols et de violences commis entre 2002 et 2005 à l'encontre de trois femmes de son entourage, dont sa fille adoptive, âgée de 13 ans. Toutes ses victimes étaient des clandestines d'origine sud-américaine.

En décembre 2010, la Cour d'assises de Genève l'avait condamné à 16 ans de prison et avait assorti la sanction d'une mesure d'internement. Débouté par la Cour de cassation, le Péruvien voit son recours écarté en dernière instance par le TF.

Même si l'homme ne souffre pas d'une maladie mentale à proprement parler, ses troubles de la personnalité, qui permettent de le qualifier de psychopathe, sont suffisamment graves pour justifier l'internement, conclut le TF, qui confirme sur tous les points le verdict de la justice genevoise. (ats)

Ton opinion