web: Internet Explorer, c’est officiellement fini
Publié

webInternet Explorer, c’est officiellement fini

Microsoft a sonné le glas de son navigateur connu surtout pour son impopularité.

Le cofondateur de Microsoft Bill Gates avait remporté la guerre des navigateurs à la fin des années 90.

Le cofondateur de Microsoft Bill Gates avait remporté la guerre des navigateurs à la fin des années 90.

getty/microsoft/photomontage

Microsoft n’assure désormais plus de correctifs pour Internet Explorer (IE). Cela ne risque pas de concerner grand monde puisque le navigateur pour ordinateur était depuis longtemps sur le déclin. Le mois dernier, il comptait en Suisse moins de 1% de parts de marché pour les ordinateurs de bureau, selon les estimations de StatCounter. Même si Microsoft a cessé sa prise en charge, rien n’empêche de continuer à l’utiliser moyennant des risques accrus de bugs et d’intrusions inamicales.

Internet Explorer, 27 ans d’activité, avait connu un âge d’or dès la fin des années 90 après avoir supplanté le navigateur Netscape. Contrairement à ce dernier, Internet Explorer n’a jamais été populaire. Au fil du temps, il s’est laissé déborder par la concurrence, notamment par les navigateurs Chrome (Google), Safari (Apple) et Firefox (fondation Mozilla).

Edge envers et contre tous

La firme cofondée par Bill Gates a fini par le laisser tomber en lançant son nouveau champion Microsoft Edge. En 2020, ce dernier s’était reconverti à Chromium, le projet libre à l’origine du navigateur Chrome de Google. La mouture était notamment dotée d’un mode Internet Explorer, permettant aux employés des entreprises d’accéder aux sites web conçus pour Internet Explorer dans Edge.

Microsoft tente désormais d’imposer par tous les moyens Edge à l’aide de son incontournable système d’exploitation Windows. La société compte bien rapatrier les irréductibles utilisateurs d’Internet Explorer. Elle va rediriger automatiquement les utilisateurs vers le navigateur Edge au cours des prochains mois. «Les mêmes applications et sites Internet Explorer 11 que vous utilisez aujourd’hui peuvent s’ouvrir dans Microsoft Edge en mode Internet Explorer», fait valoir la société.

À terme, Internet Explorer sera désactivé de manière permanente dans le cadre d’une future mise à jour de Windows et les dernières icônes Internet Explorer apparaissant sur les appareils disparaîtront à jamais.

(laf)

Ton opinion

20 commentaires